Conclusion générale

CONCLUSION

Désormais, Internet (du courrier électronique aux sites, des forums aux blogs...) fait partie de la panoplie de l'homme politique, mais aussi de tous politiques ou acteurs publics qui souhaitent se donner une image « technologiquement » avancée. En moins d'une décennie, la diffusion de ces techniques est incontestable : Internet s'est s'inséré dans les règles traditionnelles du jeu politique. Cette utilisation d'Internet dans la politique actuelle s'est étendue dès les années 2000, comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la France, ce malgré son retard en la matière. Les acteurs politiques ont acquis savoirs et pratiques, leur permettant d'orienter leur communication et de développer une nouvelle forme d'engagement de la part du citoyen. Lors de la campagne électorale, on a pu observer comment les candidats ont ajusté leur communication électorale en utilisant habilement l'interactivité de la "Toile". Toutefois, on ne saurait réduire Internet à la seule période des élections présidentielles : en effet, les politiques utilisent ce nouveau support de façon constante afin de contrôler de façon permanente leur image. 

Par conséquent, il est nécessaire de clarifier les nouvelles difficultés techniques et juridiques, et de mettre en avant les usages d'Internet dans la vie politique et ses avantages, mais aussi les limites qui sont posée à la liberté qu'offre ce nouveau média, aussi dangereux qu'innovant. Certains parlent même de l'arrivée d'Internet dans la politique comme la création d'un véritable "Cinquième Pouvoir". 

 

Voir la Bibliographie/Sitographie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site