Internet, au plus près des citoyens 1.

 

II- Internet, au plus près des citoyens

1. Les blogs...

 

Introduction

Le mot « weblog » (synonyme de « blog ») est un mot-valise anglais né de la contraction des mots « web » et « log », le mot « log » désignant au départ les journaux de bord de la marine et de l’aviation américaine. Il s’agit d’un journal diffusé sur Internet et constitué de billets (ou articles) émis par le propriétaire du blog. Les internautes peuvent réagir à ces articles et écrire des commentaires. Ces nouveaux sites pourraient, selon l’Express, « révolutionner la communication et bouleverser le monde du travail. » Le blog permet à chacun de lancer, sur le Net, une sorte de carnet électronique où il développe un thème de son choix. Les bloggeurs s’organisent en communauté (anciens élèves, groupes de salariés d’entreprises), et dépassent largement la dimension du journal intime en ligne. Les adolescents ont particulièrement investis dans ces nouveaux sites, avec plus de deux millions d’utilisateurs sur le site skyrock.com (le site de la radio Skyrock). 

 

Depuis leur arrivée sur Internet, les partis politiques ont remarqué que les blogs constituent un moyen d’attirer l’attention sur leur modernité. En effet, les blogs, ou weblogs, étaient autrefois considérés comme des outils principalement utilisés par les jeunes. L’exploitation de ces nouveaux supports permet de montrer à la population que les membres de la vie politique parviennent à suivre l’évolution des techniques afin de viser un public toujours plus large.  Dans l'Express, deux photos des pages d'accueil de sites anti-Sarkozy

L’une des particularités du blog est la rapidité de la diffusion de l’actualité: toutes les informations sont enregistrées sur la toile et relayées à une vitesse phénoménale. Cette rapidité, qui permet à Internet de concurrencer les autres médias « de masse », peut également s’avérer dangereuse, puisque le moindre article est aussitôt diffusé au niveau mondial. Difficile de lutter contre les rumeurs, les sites destructeurs et les fausses infos qui circulent sur le net. On peut par exemple parler du site http://sarkofrance.blogspot.com/, ou encore http://sarkostique.over-blog.com, qui lancent une vive critique contre Nicolas Sarkozy, photos et vidéos à l’appui.     

Ainsi, le Parti Socialiste (PS) et l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) exploitent ce filon et créent des blogs pour attirer la communauté internaute, et plus particulièrement pour alpaguer la jeunesse : les liens directs vers les weblogs sur les pages d’accueil des sites sont un moyen d’attirer l’attention sur eux et de montrer leur modernité.

Par exemple, le Parti Socialiste a choisi de créer, non pas un, mais une multitude de blogs, qui se spécialisent dans un thème précis. On peut voir par exemple le « Forum des Territoires », les blogs du « Logement », des « Services Publics », de l’ « Agriculture », de la « Culture », etc., qui visent à développer chacun des sujets de façon approfondie, afin de montrer leur spécialisation dans les différents thèmes. Chacun des blogs explore le plus largement possible chaque aspect du thème qu’il présente afin de pouvoir présenter un support complet. Ce souci de perfection montre la volonté du Parti Socialiste d’analyser au maximum les sujets qui lui tiennent à cœur et de présenter aux internautes une connaissance maximale.

Lien sur le Forum des Territoires du Parti Socialiste

De son côté, l’UMP mise sur l’aspect attractif de l’audio-visuel et intègre vidéos, podcasts et autres affiches aux images fortes. On peut ainsi citer la campagne sur la taxe carbone, avec l’affiche au symbole fort, qui incite le public à approuver cette mesure (voir image ci-contre). A noter également, la présence de vidéos montrant les interventions des personnalités importantes du parti, qui s’expriment sur des sujets comme l’absentéisme scolaire.

L’UMP offre également la possibilité de retrouver ses articles classés par thèmes, grâce au système de tags intégré à la fin de chaque article. D’autre part, le blog propose les liens vers les autres blogs du parti : élus, sections UMP, blogs de citoyens, … Chacun peut afficher ses idées, ses opinions et ses envies, et l’UMP peut créer un blog pour chaque thème qu’il souhaite développer : Agriculture, Défense, Economie, Immigration, Sport, Santé, … Tous les articles y sont recensés par thèmes afin de permettre un accès plus rapide.

D’autre part, comme le souligne Valérie Lion, journaliste à l’hebdomadaire l’Express, « La grande force de ces pages personnelles nouvelle génération, c'est de créer du lien » : en effet, quoi de plus facile pour les visiteurs des blogs de laisser commentaires et questions pour se laisser guider par le propriétaire, qui prend soin de répondre aux cybernautes. Des liens peuvent alors se créer, comme le justifie également Jacques Froissant, créateur d’un réseau de recrutement et bloggeur : « Le blog est un moyen formidable de développer des réseaux ».Oiseaux sur un fil électrique, formant le mot blog

Par exemple, l’UMP propose aux internautes : « Posez vos questions ! Donnez votre avis ! Faites des propositions ! ».   Il leur offre également la possibilité de faire des dons et d’adhérer au parti directement depuis le blog, afin de montrer aux jeunes, adeptes des blogs, leur modernité et leur capacité d’adaptation face au public.

De son côté, le PS innove en créant des liens directs vers les autres blogs à partir de blogs thématiques : ainsi, sur le blog du forum des territoires, le parti a développé des liens vers les blogs des transports, de la société, du développement durable…, afin de permettre aux internautes de naviguer facilement entre les différents thèmes.

Mais les partis politiques ne sont pas les seuls à utiliser les blogs : Jean-Pierre Raffarin (UMP), Alain Juppé (UMP), François Hollande (PS) se sont à leur tour lancés sur la blogosphère et publient régulièrement des articles, pour répondre à la vague de folie qui s’est emparée du monde politique. Selon Michel Schifres, journaliste au Figaro, « Le blog est du dernier chic […], il serait fort mal venu ni de ne pas en être, ni de ne pas en avoir. »

Certains sites recensent même tous les blogs des personnalités politiques, afin de permettre aux internautes de trouver la page de Dominique Strauss-Kahn, François Fillon, Lionel Jospin ou encore Patrick Devedjian.

Conclusion

Internet séduit donc par sa modernité, son interactivité et les liens qu’il permet de créer. La rapidité et la démocratisation de l’information et de la politique attirent également les populations, qui se servent de la toile pour s’informer, communiquer, réagir et commenter les articles mis à leur disposition. A l’intérieur de cette communauté démocratisée, la blogosphère tire son épingle du jeu en proposant une interface intelligente et interactive qui intéresse particulièrement les adolescents. Pour ces derniers, Internet est devenu un « lieu de rendez-vous pour l’interaction sociale » : ils étaient 64% en 2006 à créer blogs et sites Internet afin de partager des informations.

Page précédente

Page suivante

Retour à l'introduction générale

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site